The Sage Web » Bien-être » Mauvaise haleine : comment savoir si vous en souffrez ?

Encore appelée halitose, la mauvaise haleine n’est en aucun cas un problème incurable. Elle est généralement due à la présence de composés soufrés, surtout de méthylmercaptan et d’hydrogène sulfuré. Ces composés donnent à votre haleine une odeur d’œuf pourri. À un moment ou à un autre, presque tout le monde en a souffert. C’est pourquoi il est toujours nécessaire de vérifier si vous en souffrez afin de trouver des solutions idoines. Il existe des moyens simples pour faire ce diagnostic.

Flairer sa salive

La première astuce pour savoir si vous souffrez de la mauvaise haleine est de sentir votre salive. Il existe plusieurs manières d’appliquer cette astuce. 

Lécher l’intérieur du poignet

Pour sentir votre salive afin de détecter la mauvaise haleine, vous pouvez lécher l’intérieur de votre poignet. Ensuite, vous devez attendre pendant 10 secondes afin que la salive puisse sécher. Toutefois, il est conseillé de le faire discrètement, car vous risquez d’être regardé de travers si vous êtes en public. Ce test n’aboutira pas si vous le réalisez après le brossage de vos dents. En réalité, une bouche qui vient d’être nettoyée ne vous permettra pas d’obtenir un résultat précis.

Après le temps d’attente, vous devez maintenant sentir l’intérieur de votre poignet à l’endroit où la salive a séché. Ce que vous sentirez est plus ou moins l’odeur de votre haleine. Ainsi, si l’odeur n’est pas agréable, il est conseillé d’améliorer son hygiène dentaire. Pour plus d’information, vous pouvez aller sur super-haleine.com.

Gratter l’arrière de la langue pour détecter la mauvaise haleine

L’autre façon de sentir sa salive est de gratter l’arrière de la langue. Vous avez le choix entre votre doigt et un coton-tige afin d’atteindre le fond de la bouche. Toutefois, n’essayez pas de provoquer une envie de vomir. Vous pouvez recueillir facilement les bactéries qui sont responsables de la mauvaise haleine. Elles se poseront simplement sur votre outil de grattage. Après cela, vous devez renifler l’échantillon afin d’avoir une précision sur l’odeur du fond de votre bouche. 

C’est en réalité une méthode très efficace pour connaître son haleine. En effet, ce sont des bactéries qui se multiplient sur la langue et entre les dents qui provoquent généralement une halitose chronique. 

Mauvaise haleine

Flairer directement son haleine

La deuxième astuce pour apprécier votre odeur de bouche est de sentir directement son haleine. Pour y parvenir, essayez de couvrir votre bouche ainsi que votre nez avec vos deux mains. Il faut qu’elles soient en coupe afin que l’air que vous expirez entre directement dans votre nez. Alors, expirez très lentement par votre bouche et procédez à une aspiration rapide de l’air chaud par votre nez. Normalement, vous devez la sentir si vous avez une haleine très fétide. C’est en réalité l’une des méthodes les plus discrètes pour diagnostiquer la mauvaise haleine lorsque vous êtes en public. En cas de diagnostic positif de la mauvaise haleine, il est recommandé d’utiliser des composés riches en acétone pour corriger votre haleine.

Respirer dans un récipient plastique propre

Vous pouvez également caractériser votre haleine en respirant dans un récipient plastique propre. Il suffit d’inspirer en profondeur et de bien tenir le récipient afin qu’il recouvre votre nez et votre bouche comme vos mains dans le cas précédent. Vous devez maintenant expirer lentement par la bouche afin de remplir le récipient avec de l’haleine chaude. Ensuite, essayez d’inhaler fortement et rapidement l’air par le nez. Ainsi, vous sentirez facilement votre propre haleine. 

C’est une astuce qui a plus de précision que le simple fait de placer les mains en forme de coupe. Toutefois, il faut préciser que sa réussite dépend surtout de la capacité du récipient à garder votre haleine. Par ailleurs, n’oubliez pas de rincer le récipient avant de faire un autre essai.

Interroger une autre personne

Pour savoir si vous souffrez de mauvaise haleine associée à des problèmes de foie, vous pouvez le demander à un proche de confiance. Il est possible de sentir son haleine certes, mais retenez que vous n’aurez jamais une idée fixe de ce que les autres sentent chez vous. Ainsi, ravaler sa fierté et poser la question représente le meilleur moyen pour le savoir à coup sûr. Dites à la personne de faire preuve d’honnêteté avec vous. 

Pour cela, il est conseillé de choisir une personne en qui vous avez pleinement confiance. Il ne doit pas s’agir d’un individu qui ira répéter cette scène à d’autres. Il vous faut une personne qui ne vous jugera pas. Il ne doit pas s’agir non plus d’un partenaire amoureux. Vous éprouverez un profond soulagement en obtenant l’opinion d’une personne de confiance à propos de ce sujet. 

Mauvaise haleine

Prévenir en amont

Il ne s’agit pas d’envoyer votre souffle dans la figure d’un individu pour lui demander de diagnostiquer votre haleine. En effet, vous devez aborder le sujet avec une certaine délicatesse. De plus, essayez toujours d’avoir son autorisation avant de commencer. 

Quelques conseils pour éviter la mauvaise haleine

La mauvaise haleine n’est pas une fatalité. Ainsi, il existe des astuces très pratiques pour avoir une bonne haleine. Il s’agit de quelques règles d’hygiène à appliquer :

  • se brosser les dents après chaque repas ;
  • se servir du fil dentaire le soir afin de supprimer les débris alimentaires qui se trouvent entre les dents ;
  • bien se brosser la langue : surtout la partie postérieure aux papilles afin d’éliminer les bactéries. N’hésitez pas à acheter des grattoirs à langue à la pharmacie ;
  • bien brosser les gencives, l’intérieur des joues ainsi que le palais ;
  • éviter la bouche sèche : la bouche sèche accroît le risque de mauvaise haleine.

Par ailleurs, il est conseillé de consulter votre dentiste au moins une fois dans une année. Outre cela, vous pouvez mastiquer du chewing-gum sans sucre. Pour finir, bannissez la consommation d’épices de votre alimentation. 

Catégories : Bien-être